Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

En voyage à travers la Mauritanie avec un jeune homme qui fuit ses tourments : un beau roman lyrique et poétique. Par Franceinfo 🔸

Avec Le Silence des horizons (Elyzad), l'écrivain mauritanien Beyrouk nous emmène dans le désert et dans ses vieilles cités endormies où seuls les touristes semblent vouloir encore aller. On y suit les pas d'une homme obsédé par un terrible secret. Un beau roman que vous ne lâcherez pas.

Il faut que demain revienne, et les couleurs du jour, et le sourire des gens et le soleil sur les joues des filles. Je ne veux plus regarder autour de moi. Je veux scruter la brillance des étoiles pour y lire les joies qui m'attendent (Le Silence des horizons, p.7)

Un jeune homme tourmenté fuit la ville et les ombres de sa vie pour rejoindre son ami Sidi qui accompagne un groupe de touristes sympathiques dans l'Adrar, la région historique du nord de la Mauritanie. Dans un moment de "folie", de "rage démente", il a commis un crime, comme si le destin le condamnait à faire comme son père, accusé de meurtre après avoir abandonné en plein desert "le" Cheikh, leader religieux admiré et respecté.

© Fournis par franceinfo

"Le Silence des horizons", de Beyrouk. Elyzad - 187 pages - 18 €

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article