Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Moderata Fonte, de son vrai nom Modesta Pozzo connue aussi comme Modesta Pozzo de' Zorzi ou Modesta dal Pozzo (Venise  - ), était une femme de lettres vénitienne reconnue comme une des pionnières du féminisme. Son ouvrage le plus connu, Le Mérite des femmes, eut une large influence en Italie et en Europe durant la Renaissance et inspira plusieurs œuvres consacrées à la dignité et l’excellence des femmes.

Les détails de sa vie sont connus par la biographie de Giovanni Niccolò Doglioni (1548-1629), son oncle, figurant dans la préface du Le Mérite des Femmes.

 

Une de ses premières œuvres connue est une pièce musicale jouée devant le Doge Da Ponte en 1581 au festival de la fête de Saint Stéphane. Le Feste [les fêtes] comprend environ 350 versets en plusieurs chants.

En 1581, elle publie son poème épique Tredici canti del Floridoro (Les treize chants de Floridoro) dédié à Bianca Cappello et son nouveau mari, le duc de Florence. Ce poème est probablement le second ouvrage de chevalerie publié par une femme italienne, après Il Meschino de Tullia d'Aragon, édité en 1560.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article