Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Dans « Politique Beurk Beurk », Ulysse Rabaté revient sur son expérience d’élu de Corbeil-Essonnes pour analyser le phénomène de dépolitisation. Et invite la gauche à s’interroger sur ses propres dénis. La politiste Nadia Marzouki présente le livre 🔸

 

A chaque élection locale ou nationale, le taux de participation jugé trop faible fait réapparaître les analyses pessimistes sur la dépolitisation de la population française. La crainte de la dépolitisation a pris une ampleur particulière cette dernière décennie, face à l’affirmation des courants populistes à travers le monde. Le succès des partis dont les leaders dénoncent et méprisent les institutions – notamment les parlements – comme des inventions inutiles destinées à servir les intérêts des élites interroge quant à la solidité des démocraties libérales et des systèmes représentatifs (1).

Le livre d’Ulysse Rabaté offre une perspective novatrice et constructive sur cette thématique. En s’appuyant sur son expérience de militant du Parti Communiste puis d’élu (liste Rassemblement de Gauche) en banlieue parisienne de 2014 à 2020, Ulysse Rabaté développe une analyse à la fois minutieuse et empathique des formes anciennes et nouvelles de mobilisation politique.

Politique beurk beurk ; les quartiers populaires et la gauche : conflits, esquives, transmissions

Ulysse Rabaté

Editeur : Croquant

Date de parution : 14/04/2021

Nombre de pages : 374

12,00 €

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article