Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Dans un texte bref en forme de rapport public, le sociologue Michel Wieviorka revient sur les mutations récentes du racisme et de l'antiracisme qui nourrissent désormais des controverses virulentes. Par Alain Policar 🔸

Dans cet ouvrage incisif, Michel Wieviorka imagine ce que pourrait être un Rapport à la ministre de l’enseignement supérieur s’il lui avait été demandé. On se souvient sans doute que la ministre actuelle, Dominique Vidal, a récemment dénoncé l’islamo-gauchisme qui, selon elle, gangrénerait l’Université. Peu soucieuse de se porter garante des libertés académiques, la ministre a proposé au CNRS de séparer le bon grain de l’ivraie, c’est-à-dire la recherche du militantisme. Il suffit d’un moment de réflexion pour mesurer les conséquences dévastatrices d’une pareille initiative si de bons esprits se laissaient aller à la croire possible.

Racisme, antisémitisme, antiracisme. Apologie pour la recherche

Michel Wieviorka

2021

La boite à pandore

77 pages

9,90 €

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article