Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Tout a l’air minuscule dans ce texte. La taille : à peine une centaine de pages. Le sujet : quelques heures de l’existence d’une peintre parfois injustement jugée mineure. Le style : asséché. Et, paradoxalement, c’est cette petitesse qui fait la grandeur de ce livre. Trois nuits dans la vie de Berthe Morisot de Mika Biermann est en lice pour le Prix de l'Instant.  Par Côme Martin-Karl

Il ne s’y passe pas grand chose, ou si peu : une histoire simple, un triangle amoureux et sexuel, un peu de peinture, un peu d’air frais normand, quelques repas au soleil. Mais, comme pour un page-turner, il est impossible de décrocher, signe d’une grande virtuosité littéraire.

Cette fascination repose bien sûr sur la figure même de cette peintre et sur le regard qu’elle pose sur le monde, elle qui n’est « que » la belle sœur de Manet. Elle repose sur le ballet des personnages, Berthe, Eugène et Nine, la fille du cocher, un peu sauvage et sensuelle.

Mika Biermann - Trois nuits dans la vie de Berthe Morisot - Anacharsis - 12 € 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article