Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Par : 🔸En moins de 140 pages, Rire au temps de la honte, une histoire de Louis CK dresse un portrait saisissant de l’Amérique schizophrène, prise entre ses multiples contradictions en évoquant la figure complexe d’un des mentors du Stan Up, Louis CK. Rattrapé par la vague #MeToo, ce génie comique vénéré par tout le monde, voit sa carrière s’arrêter net en Novembre 2017. Peu connu en France, il a néanmoins fait quelques brèves apparitions au cinéma dans Blue Jasmine, Dalton Trumbo ou encore American Bluff. Les amateurs de séries le connaissent pour Louie et Oh my god. Il a aussi réalisé trois longs métrages inédits dans l’hexagone.  L’affaire ne date pas de la veille. Plusieurs femmes ont accusé l’humoriste de se livrer devant elles à des exhibitions sexuelles. Plutôt que de nier, dans un exercice d’autoflagellation masochiste et/ou d’honnêteté honteuse, il reconnait les accusations confessant son plaisir quasi pulsionnel de se masturber devant la gente féminine. Un aveu qui au fond ne devrait étonner personne puisqu’il étalait ses obsessions et déviances à l’intérieur même de ses spectacles, véritables exutoires d’actes condamnables. Plutôt que de disparaitre de la scène médiathèque, il va continuer à se montrer devant un public de moins en moins nombreux, non pour tenter de se justifier mais au contraire perdurer dans ses pires travers. Mais ce qui faisait rire par le passé effraie au présent. Objectivement aussi drôle, ses performances à nu, ne provoquent qu’indignation à l’heure de l’éclatement de la Cancel Culture.
Rire au temps de la honte : une histoire de louis c.k

Guillaume Orignac

Editeur : Imho

Collection : Interference

Date de parution : 22/04/2021

Nombre de pages : 165

14,00 €

 
 
 
 
 
 
 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article