Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Par Anne🔸J’adore Annie Ernaux. Plus je la lis, plus je l’aime. Elle parle pour moi, de moi, ces choses enfouies, si intimes que je peine moi-même à me les dire, à les penser ouvertement. Dans La femme gelée, Annie Ernaux poursuit son travail d’autofiction en analysant sa propre vie selon l’angle des genres : de l’enfance à l’âge adulte, de sa métamorphose, lente et douloureuse, de gamine pleine de rêves en femme gelée, Annie Ernaux raconte ce qu’est être une fille, être une adolescente, être une femme, être une mère dans une société patriarcale. Elle raconte la découverte des différences sociales entre les femmes et les hommes, la violence de cette inégalité et la manière dont elle, donc nous toutes, l’a vécue de l’intérieur. Une rage tue muée en glace. Magistral, j’en ai des frissons rien qu’en y repensant !

La femme gelée est paru en 1981 mais son propos demeure très actuel. Ici, Annie Ernaux s’attaque à l’amère question des genres et des stéréotypes de genre, principalement les stéréotypes de la féminité.

 

La femme gelée

Annie Ernaux

Editeur : Gallimard

Collection : Folio

Date de parution : 01/04/1987

Nombre de pages : 192

6,30 €

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article