Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Pauline Dreyfus nous offre une biographie riche et documentée sur Paul Morand, l’un plus grands écrivains du 20e siècle. Un homme à la vie incroyable, aux convictions toxiques. A lire avant de lire Morand. Prix Goncourt de la biographie 2021. Par Alain Marciano 🔸

Paul Morand (1888-1976) a eu un existence extraordinaire. Fils unique de parents qui l’adoraient et qu’il adorait, il a été élevé dans une famille appartenant à une bourgeoisie bohème, lettrée et artiste – son père était conservateur du dépôt des marbres à Paris, puis directeur de l’École des Arts Décoratifs. Très tôt, il a rencontré artistes, peintres, écrivains mais aussi princes et princesses, aristocrates… Ami de Marcel Proust, de Jean Cocteau, proche d’Emmanuel Berl et, plus tard, des hussards (Antoine Blondin, Michel Déon, Jacques Laurent et Roger Nimier).

Attaché d’ambassade – qui semble passer plus de temps en congé que présent dans les bureaux – et même ambassadeur de France (à Bucarest). Élu à l’Académie Française – après avoir essayé et essayé, barré en particulier par le Général de Gaulle qui lui en longtemps voulu. Il faut rappeler que Morand a été impliqué dans le gouvernement collaborationniste de Vichy – il a passé plusieurs mois comme chargé de mission au cabinet de Pierre Laval. Frappé d’indignité après la guerre, il vit en Suisse, ne peut pas mettre les pieds en France. Il réussit à revenir tant bien que mal mais sans retrouver le succès d’avant guerre.

Paul Morand
biographie de Paulien Dreyfus
Editeur : Gallimard
496 pages – 24 €
Parution : 05 novembre 2020

A écouter en complément  :

Répliques : Paul Morand, l’Homme et l’oeuvre

La compagnie des auteurs : Paul Morand

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article