Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

De récents blocages dans des sites de production de béton du Grand Paris renvoient une question aux architectes : est-il encore possible de construire, comme si de rien n’était ? Réemploi de matériaux, transformation des sites, refus de travailler le béton… Si les pratiques se diversifient, l’emprise de l’industrie du béton reste massive. Par Ludovic Lamant 🔸

Nichée sur les hauteurs de Grasse (Alpes-Maritimes), la villa Hélios, construite dans les années 1920 pour accueillir des personnes atteintes de maladies respiratoires, se cherche une nouvelle vie : l’atelier Aïno, l’un des maîtres d’œuvre du projet, est en train de réhabiliter le site, pour livrer une vingtaine de logements. « Nous prenons le bâtiment existant comme une contrainte, en essayant de l’abîmer le moins possible. On voit cela comme une réparation : prendre soin de ce qui nous entoure déjà », avance Élise Giordano, une des cofondatrices de ce collectif marseillais, une Scop lancée en 2016 par trois femmes.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article