Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Le meurtre de l’Afro-Américain par un policier blanc en mai 2020 a créé un vaste mouvement dans la société américaine, qui semble déjà s’être émoussé. Par Valentine Faure 🔸

 

Analyse. Lors des funérailles de George Floyd, un Afro-Américain mort étouffé, le 25 mai 2020, sous le genou d’un policier blanc à Minneapolis (Minnesota), le pasteur Al Sharpton, vétéran de la lutte pour les droits civiques, avait déjà déclaré : « Tu as changé le monde, George. » La victime, âgée de 46 ans, aurait pu s’ajouter à la liste des « hommes noirs non armés tués par la police chaque année » − environ 250 aux Etats-Unis. Mais ses neuf minutes d’agonie, filmées par une passante, ont en effet semblé changer, sinon le monde, au moins une certaine vision que l’Amérique a d’elle-même.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article